L’humanité en danger : il n’y a pas de planète B !

Photo de Magda Ehlers sur Pexels.com

Le réchauffement climatique

Le réchauffement climatique comprend à la fois le réchauffement induit par les émissions de gaz à effet de serre d’origine humaine, les changements de régime météorologiques à grande échelle qui font de grosses catastrophes naturelles, comme de grosses crues causées par la fonte des glaciers au pôle Nord. À cause de cela, des espèces animales sont en extinction comme l’ours polaire.

La pollution

Il faut donc éviter ou diminuer tout ce qui contribue au réchauffement climatique.

On pourrait remplacer la voiture et la moto par le vélo, la trottinette ou la voiture électrique. Il faudrait aussi utiliser des énergies renouvelables comme l’énergie solaire, l’énergie éolienne ou l’énergie hydraulique. Et surtout, il ne faut pas gaspiller car gaspiller, c’est polluer.

Il faut aussi trier les déchets et ne pas les brûler car cela produit du dioxyde de carbone. Il faudrait aussi entretenir l’eau des océans et des fleuves. Chaque jour, des poissons meurent à cause du plastique dans leurs estomacs. Ou parce qu’ils sont bloqués dans les déchets. Savez-vous qu’il y a tellement de déchets dans l’océan qu’ils se rejoignent pour former une sorte de continent de plastique ? Et actuellement, les usines rejettent du CO2 et des déchets toxiques tandis que les centrales nucléaires produisent  des déchets nucléaires qui sont stockés sous la terre.

L’humanité est en danger et il n’y a pas de planète B !

Adam Tsouli, 1C3.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s