Dossier Musées Virtuels 7° : Les œuvres d’art vous parlent !

Et si les tableaux prenaient la parole ? Balade au Rijksmuseum et au musée Van Gogh…

Le monde a souvent entendu parler de mon histoire grâce à Vincent Van Gogh et si moi je vous la racontais ?

Tout commence en 1888, lorsque cet homme rentre.

 

 

Sans titre1

Vincent VAN GOGH, La Chambre bleue, 1888.

 

Il est 13h00, Vincent Van Gogh dépose une petite sacoche en guise de sac sur l’une de mes chaises. Il s’assoit sur mon lit , en tenant sa tasse de thé comme il avait déjà l’habitude de le faire mais cette fois-ci, je le sens pensif. Il se lève d’un air déterminé et décide de déplacer tous mes meubles. Il commence par déplacer mon lit, le mettant à droite au premier plan pour qu’on le remarque bien. Ensuite, il sort ses œuvres de sa sacoche et les accroche, quatre sur le mur de droite et une suspendue au-dessus du lit. Une fois la pièce disposée comme il le souhaite, Van Gogh prend sa peinture à huile et commence à me peindre avec fierté pendant de très longues heures. Après cela, il regarde son chef-œuvre et affiche un énorme sourire pour montrer son contentement. Pour être honnête, je ne pensais pas que me peindre lui donnerait autant de satisfaction.

Sans titre3

Johannes VERMEER, La Laitière, 1658

 

Bonjour, bonjour !

C’est moi, le tableau, je suis ici pour raconter mon histoire.

Tout d’abord, je m’appelle La Laitière mais ça, je pense que vous le savez déjà.

À l’époque de mon peintre, Johannes Vermeer, je représentais un personnage qui trait les vaches et qui prépare des produits laitiers.

En 1974, je suis devenue l’icône d’une marque de desserts industrielle La laitière (de Nestlé). Le tableau me montrait en tant que femme modeste qui mettait du coeur en cuisine et qui représentait la générosité, et oui je suis très généreuse même physiquement hahahah !

En 1975, je fais ma première apparition à la télévision, je faisais partie de 30 spots publicitaires diffusés, ce qui était énorme à l’époque.

En 1982, je n’apparaissais pas juste dans les publicités télévisées mais aussi sur les pots de yaourt. Désormais, j’étais une égérie publicitaire et j’en étais très fière car j’ai su atteindre mon objectif. Ce dernier était de montrer aux femmes modestes qui se consacraient à la vie de famille que rien n’est impossible et qu’elles aussi, elles pourraient atteindre leurs rêves comme moi. Il faut juste y croire et je n’ai jamais baissé les bras. En 2003, je suis arrivée pour la première fois en Belgique avec mes yaourts fruités. Ensuite, en 2004, je lançais mes desserts gourmands (la mousse au chocolat, le riz au lait,…). Durant toutes ces années, j’ai revisité plusieurs recettes. Je les ai rendues encore plus gourmandes. Et enfin, en 2017, je réinvente les yaourts aux fruits. Je les rends plus onctueux et j’y ai ajouté encore plus de gourmandises. Voilà toute mon histoire !

 

Et vous ! Oui, vous, qui me regardez ! Je suis l’œuvre de mon imbécile de peintre ! N’ayez pas peur, cela peut vous sembler bizarre mais ne fuyez pas, je veux juste vous dire quelque chose ! Venez ! Venez ! C’est un secret… ne fumez pas, sinon vous finirez comme moi.

Pour en savoir plus sur ce tableau et sa véritable signification, cliquez ici.

Sans titre5

Vincent VAN GOGH, Head of a Skeleton with a Burning Cigarette, 1885-1886

 

 

Sans titre7

Vincent VAN GOGH, Les tournesols, 1889.

 

 

 

Autrefois j’étais  un simple vase posé sur une table et maintenant je suis un des vases les plus observés par le monde entier. Et oui qui a dit qu’un vase ne pouvait pas lui aussi être une grande star ? J’écris ce petit mot pour donner de l’espoir à tous les autres vases, qui attendent depuis longtemps pour être aussi des célèbres vases connus par le monde entier. Et je tiens à rajouter une petite précision pour les visiteurs qui viendront m’observer : je vous attends avec impatience !

 

Pour en savoir plus sur ce tableau, cliquez ici.

 

Venez nous attaquer si vous osez!

Nous sommes prêts !

Moi Franz Banning Cocq le mousquetaire, je peux vous combattre ou vous accueillir .

Moi Jan Visscher Cornelissen, je suis prêt pour toutes sortes de guerre ! Je suis l’un des trois meilleurs mousquetaires de la région !

Sans titre8

REMBRANDT, La Ronde de nuit, 1642.

 

 

Sans titre9

Vincent VAN GOGH, Amandier en fleurs, 1890.

 

Je suis un amandier en fleurs, je n’ai pas encore de fruits, ce qui veut dire que je représente une naissance,une nouvelle vie. Mes fleurs sont blanches et le blanc signifie la pureté et la propreté. C’est aussi symbole d’innocence et de virginité. Je suis très sensible au froid, c’est pour ça que je fleuris vers fin février début mars.La personne qui m’a peinte s’est inspirée des gravures japonaises du 19ème siècle.

Et justement, c’est au 19ème siècle que le marché entre l’Europe et le Japon a commencé à se développer. Pendant près de 200 ans, les Hollandais avaient gardé des droits commerciaux avec le Japon, négociant l’établissement d’un petit avant-poste sur une île artificielle dans la baie de Nagasaki appelée Dejima.

Cette relation entre les deux contextualise l’adoration des gravures sur bois japonaises par l’artiste qui m’a peint: Vincent van Gogh.

Comme je vous l’ai dit, je symbolise la naissance et plus particulièrement celle du neveu de mon peintre: Vincent. Oui, effectivement, il porte le même nom que son parrain.

Pour en savoir plus sur ce tableau, cliquez ici.

 

Laura, Tiziana, Andeta, Selma, Safae, Benoît, Bersan et Fatima

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s