Dossier Spécial Covid : La solidarité au temps du Corona – 1° Le bon côté des jeunes bruxellois

Le bon côté des jeunes Bruxellois

Solid 1

Ces derniers temps, on a surtout entendu des propos négatifs au sujet des quartiers comme Cureghem et Clemenceau mais le positif est aussi très visible mais peu retransmis par les médias. Malgré les temps durs, l’entraide est présente chez nous car on récolte quotidiennement des vivres, le partage est bien présent et heureusement car cette crise du coronavirus est plus dure pour certains que pour d’autres.

 

L’action de trois jeunes  bruxellois

Dans cette période de confinement, des jeunes bruxellois (Bilal, Hamza et Mohamed) se sont rendus utiles en distribuant des colis alimentaires aux personnes dans le besoin. Le projet est d’aider les personnes les plus démunies et les personnes qui sont victimes du confinement. Ils ont décidé de faire une collecte d’argent pour acheter de la nourriture. Ils ont demandé un local au président d’ « Anneessens 25 » (c’est un club de mini-foot) pour pouvoir stocker la nourriture. Ils ont eu cette idée d’aider les gens lorsqu’ils ont vu un sans-abri dormir dehors à côté d’un ami à eux. Les gens peuvent faire des dons d’argents ou de nourriture. Ces jeunes respectent les règles de distanciation sociales et les règles de sécurité. Ils portent des masques et des gants. Pour la distribution des colis, le livreur dépose le coli devant le domicile de la famille. Il n’y a pas d’échange qui se fait entre le livreur et la famille concernée. Ils  distribuent les colis dans les 19 communes bruxelloises. Il y a beaucoup de personnes qui les soutiennent et qui viennent les aider.

Si vous voulez soutenir cette initiative, voici toutes les informations :

– dons alimentaires : rue de  Nancy 37 à 1000 Bruxelles.

– dons d’argent : BE48 0014 0346 6627.

« Ça fait du bien de voir des gens au grand cœur et merci aux jeunes pour leurs rôles d’acteurs sociaux qui sauvent la vie quotidienne d’un grand nombre de citoyens. Je leur souhaite un maximum de réussite. Et  bravo, c’est une bonne initiative, c’est ça  l’amour du prochain ! »     Youssef

Sans titre

Les Molenbeekois en action

Les jeunes du « Club futsal Espoir Molenbeek » accomplissent aussi des gestes solidaires durant cette crise sanitaire avec l’aide de l’ASBL Move. Ils livrent des colis alimentaires à ceux dans le besoin qui ne peuvent pas se procurer d’argent durant  cette crise.

Grâce à leur impact, ces aides touchent plus que Molenbeek mais aussi d’autres communes voisines. Oussama est l’un des organisateurs de cette action, de son point de vue ; la solidarité est très importante, tout comme l’aide à donner pour les gens qui n’ont pas les moyens d’avoir suffisamment de nourriture et cela peu importe la personne car pour lui,  c’est avant tout l’humain qu’on aide et pas autre chose.

Sans titre 2 

Le  Centre de jeunes d’Anderlecht se mobilise

Les jeunes du quartier d’Anderlecht, se sont mobilisés afin d’aider les gens dans le besoin. Notamment l’asbl Centre de jeunes d’Anderlecht qui propose des colis alimentaire. Ces jeunes récoltent des dons de nourriture afin de les distribuer aux personnes dans le besoin. Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don d’argent et les jeunes se chargent ensuite d’acheter de la nourriture qui sera stockée dans un local mis à disposition du Centre de jeunes. C’est là que les colis sont assemblés et prêts à être distribués.

Sans titre 3

Témoignage d’une bénévole

A Molenbeek, la commune a fait appel à des volontaires pour aider les personnes dans le besoin. Plusieurs jeunes de cette commune y ont participé, dont Insaf, jeune étudiante de 18 ans, qui habite la commune et a répondu à quelques questions.

<<Qu’est-ce qui t’a motivée à faire du bénévolat ?>>

J’ai toujours été intéressée d’aider les gens et de faire du bénévolat. Tu donnes ton temps pour des gens sans être payée. C’est très beau je trouve. Du coup, quand j’ai vu l’annonce, je me suis inscrite et je fais ça du lundi au vendredi.

<<Comment se passe ta journée de bénévolat ?>>

Vers midi, je vais chercher les repas et comme je suis la seule fille, on m’a donné la mission avec le moins de commandes mais les plus éloignées, à Scheutbos. Je vais toujours chez les mêmes personnes. C’est mieux car on apprend à les connaitre et à créer des liens avec elles.

Mon moment préféré, c’est quand je vais chez une dame âgée. Franchement, c’est mon petit coup de cœur. Elle est très gentille et elle a l’air jeune dans sa façon de parler, j’aime bien. Comme elle n’a personne, moi je suis là pour lui parler et lui tenir compagnie.

<<Qu’est-ce que ça t’a apporté ?>>

Le bénévolat m’a apporté beaucoup de choses positives. Comme le fait d’aider les vieilles personnes, de leur rendre service ainsi que de pouvoir les aider. J’ai aussi appris la valeur du bénévolat, c’est-à-dire que je me lève tous les jours à 9h du matin et je termine vers 16h, tout ça gratuitement. Je trouverais ça dommage d’être payé pour aider les gens, ça perdrait de sa valeur. Pour finir, c’est une très bonne expérience, j’ai également rencontré des personnes incroyables.

Nous trouvons donc ces initiatives vraiment bonnes, elles permettent d’aider ceux dans le besoin tout en prouvant que malgré cette crise, nous devons rester unis et se serrer les coudes.

 

Sans titre4

David, Youssef, Kenza, Solaf et Iliass

 

Source de l’image : https://www.dhnet.be/regions/bruxelles/a-molenbeek-une-centaine-de-benevoles-prets-a-aider-les-seniors-5e81c42c7b50a6162be15f6a

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s