Foire du Livre – Haïkus

Après le récit des 4e à la Foire du livre, voici deux haïkus des 5e, produits lors de cette même foire…

L’étape finale du parcours consistait en effet à écrire ce court poème japonais.

Que j’aime Bruxelles

Une ville parmi tant d’autres

Si riche et si belle

 

Bruxelles, ma cité

Ton nom est d’or et d’argent, 

Heureux est mon coeur. 

 

Et vous, si vous vous essayiez au haïku ? En voici les règles.

  • Le haïku est une image instantanée, un instant fugace, mais qui doit être fort en émotion. En 17 syllabes, il faut aller droit au but. Se concentrer sur une ou deux images ou émotions.
  • 17 syllabes sur 3 lignes : 5 / 7 / 5
  • Une césure (kireji) à la fin de la 1e ou de la 2e qui peut avoir plusieurs rôles : associer des images, donner un rythme, marquer une respiration, une ellipse ou la surprise, ou encore faciliter la compréhension du poème. Elle peut être visible (la petite barre bien marquée) ou invisible.
  • Inclure un mot de saison (kigo) : le nom de la saison elle-même (printemps, été, etc.) ou un mot ou groupe de mots qui l’évoque (neige, soleil, fleurs, etc.).
  • Verbes au présent.
  • Interjections (ex : Oh !) et onomatopées (ex : ploc) autorisées.
  • Ne pas rechercher les rimes.

 

Nous les publierons avec plaisir… Envoyez-les à journal.abl@gmail.com.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s