Le gardien des anonymes

A Zarzis en Tunisie, à 60km de la Libye, la plage rejette régulièrement les corps de migrants morts noyés en ayant tenté la traversée vers l’Europe. Ces hommes, femmes et enfants s’échouent dans une indifférence presque totale. Cependant, un retraité tunisien ancien pêcheur décide de dévouer sa vie à ces anonymes en prenant soin de leur dépouille et en les enterrant.
Cet homme se nomme Chamseddine Marzoug, il a 53 ans et s’occupe du cimetière des inconnus. Il se préoccupe des morts et entretient le cimetière. Avec la garde maritime, il récupère les corps sur la plage et après essaye d’obtenir de la part du procureur une autorisation d’enterrement.
Les personnes enterrées là-bas sont des subsahariens sans identité. Parfois Chamseddine  retrouve des femmes, des hommes décomposés à qui manque un bras ou une jambe.
Ces personnes sont toutes passées par la Libye, elles ont emprunté des bateaux pour se rendre en Europe. Les bateaux de la mort comme l’avoue Chamseddine.
Cela fait presque 10 ans qu’il offre des sépultures à ces migrants. Au total il a enterré plus de 400 martyrs mais ils sont tellement nombreux qu’il a dû construire de nouvelles tombes sur d’autres plus anciennes. Il se rappelle de toutes les personnes qu’il a enterrées car pour lui ces personnes sont gravées dans sa têt.
Chamseddine se demande parfois qui prend la résponsabilité de ce crime.
Parmi toutes les tombes d’inconnus une seule est identifiée. C’est celle d’une femme qui s’appelle Marie-Rosie, elle a 28 ans et y a laissé sont enfant.
Chamseddine fait cela de bon coeur et bénévolement. Il explique : « Parce qu’ils n’ont pas de famille, je me permets d’être leur famille. Chaque personne se rend au cimetière pour rendre visite à leur proches et leur apporter des fleurs mais qui va faire ça pour eux ? »
Le message qu’il veut faire passer aux familles des gens qu’il a enterrés est celui-ci « Je suis là avec eux, il ne faut pas avoir peur parce qu’ils sont bien enterrés et sont bien respectés. Je suis là, leur famille. »
Suite à ce reportage de Konbini,une collecte de fonds fut effectuée et ils ont pu récolter 15000 euros dont 12000 pour acheter un nouveau terrain et 3000 pour entretenir le cimetière précédent.
J’éprouve un grand respect envers Chamseddine qui effectue un travail remarquable et tout le monde devrait être au courant de ça.
Isra
source : Konbini

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s