La marque du diable

La marque du diable

 « Nicolas Monières, élève de troisième, a été tué d’une balle dans la tête. Des rumeurs disent qu’il participait à des jeux de rôles et à des cérémonies bizarres dans le cimetière, mais au lycée, personne ne semble décidé à fournir des renseignements à la police. Les jeux de rôles, Victoria connaît. Elle en a inventé un pour elle seule. Sauf que ça ne ressemble plus du tout à une invention. Souvent, la Grande Sorcière Rouge lui parle, elle la protège et la guide. Le lendemain du meurtre, Victoria a fait un cauchemar étrange. Elle essaie de comprendre. Pourquoi la blessure qu’elle s’est faite au cimetière a-t-elle pris la forme d’une étoile ? Pourquoi la Grande Sorcière Rouge lui a-t-elle dit de se procurer de l’eau bénite ? Pourquoi Mamadou, qui connaissait Nicolas, est-il tombé dans le coma juste après s’être confié à Victoria ? »

31TED253YJL._SX311_BO1,204,203,200_

Les points négatifs :

Je trouve que l’entrée est beaucoup trop brusque et on a du mal à se repérer, à savoir qui est qui ; les dialogues sont trop soudains ; je me suis perdue plusieurs fois. Ce sont réellement les seuls points négatifs que j’ai trouvés à ce livre.

Les points positifs :

Le livre est vraiment bien. Franchement, je m’attendais à un livre policier qui parle d’un meurtre et de résolution d’énigme et j’ai été surprise par cette lecture. Je voulais m’arrêter mais je n’y arrivais pas : le fait que Mamadou soit plongé dans un coma «  spirituel » me fascine. L’alternance des personnages est fantastique et l’imagination de l’auteure incroyable.

Le personnage principal est empli de mystère : elle dégage une aura mystique et étrange dans les bons sens du terme… J’ai apprécié l’esprit de tolérance qui se dégage de l’entente qui se fait entre le rabbin, le prêtre et le médecin juif, qui prient à tour de rôle pour essayer de soutenir et de sauver Mamadou. C’est une bonne intrigue addictive, qui pousse le lecteur à lire encore et encore ces pages mêlant horreur et fantastique.

Un sujet très intéressant : les dangers des jeux de rôles. Une ambiance angoissante et un roman palpitant.

Ce livre est conseillé si vous êtes angoissé ou stressé.

Je tiens à préciser que c’est ma vision des choses et non une généralité.

Cette critique qui n’en est pas une en réalité est assez courte. Mon but est de vous initier à une de mes passions : les livres !

Bonne lecture

Yousra M.H, 2C8.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s