Le jardin d’Eden : chapitre 6

Chapitre 6 : Fête de famille

Pour inaugurer la fin de l’année scolaire, l’école avait pris pour habitude en fin d’année d’organiser une grande fête.

Où parents, enseignants et élèves de tous degrés confondus se réunissaient dans la grande cour de l’école sous le soleil et l’air frais du début d’été. Tous profitaient du grand buffet réalisé par les parents eux-mêmes.

Les rhétos présentaient le spectacle de danse qu’ils avaient préparé pendant l’année. Les professeurs de sport animaient des activités pour les plus jeunes. Et les profs de dessins proposaient des activités créatives. De cette manière une série de petits ateliers s’étaient créés et tous s’amusaient.

Tous sauf une élève, Eden manquait à l’appel. Elle avait pourtant dit à ses meilleurs amis qu’elle serait présente ce jour-là. Son absence se fit encore plus remarquer quand Louise aperçut les parents de la jeune fille.

Elle alla les saluer pour savoir où était passée son amie. La mère d’Eden lui répondit qu’elle disait ne pas se sentir bien ce matin et qu’elle préférait rester à la maison. Louise était vraiment étonnée de cette réponse puisqu’Eden n’avait pas arrêté de lui parler de cette fête.

Mattheus, le grand frère d’Eden, avait entendu la conversation de Louise et de sa mère. Il décida donc d’aller parler à Louise. « Excuse moi, c’est toi la copine de ma petite sœur ?? » Louise répondit, super gênée et avec une petite voix : « Heu oui pourquoi ? » Il la regarda deux secondes dans les yeux en se demandant s’il devait dire ce qu’il savait, mais le regard innocent de Louise le convainquit. « Eden n’est pas malade, je l’ai entendu pleurer toute la nuit. Je ne sais pas ce qui s’est passé mais si quelqu’un lui a fait du mal, dis-le moi ! » Louise comprit directement que cela avait un lien avec la dispute qui s’était produite la veille. Elle ne voulut pas aggraver la situation et fit semblant de ne rien savoir.

Une fois qu’il eut le dos tourné, Louise s’empressa de rejoindre son frère et Thomas qui n’étaient pas loin. Elle leur raconta ce que Mattheus venait de lui dire. Les trois amis réagirent directement. Ils remplirent leur sac de nourriture et sortirent en cachette de l’école pour rejoindre Eden. Heureusement pour eux, Louise avait été plusieurs fois chez Eden, pendant l’année pour des travaux. Ils prirent le premier bus et arrivèrent chez Eden. Thomas s’empressa de sonner à la porte et dès qu’Eden lui ouvrit, il sauta dans ses bras sans s’en rendre compte. La seconde d’après, il lâcha Eden qui n’avait toujours pas compris ce qu’il se passait. Louis et Louise lui firent également un petit câlin mais avec beaucoup moins de générosité que Thomas. Celui-ci s’en était rendu compte et se mit à rougir légèrement. Heureusement pour lui, personne ne s’en était rendu compte.

Eden leur demanda ce qu’ils faisaient ici et ils se mirent à répondre tous ensemble. « Ton frère nous a dit que t’avais pleuré toute la nuit et que t’étais pas malade ! On sait que c’est à cause de cette peste de Zoé ». Eden sourit, soulagée de ne pas avoir à inventer un autre mensonge. « Je n’avais pas envie de revoir sa tête encore une fois », dit-elle avec une voix un peu triste. «  T’inquiète ! On comprend, mais on allait pas te laisser comme ça », dit Thomas encore un peu gêné. Louis, quant à lui, montra son sac rempli de gâteaux et lui lâcha bêtement : « On t’a ramené de quoi te consoler en plus !! ». Les quatre amis se mirent à rigoler. Et Eden les fit rentrer dans le salon. Ils mirent tous la main à la pâte. Et formèrent à leur échelle leur propre petite fête de fin d’année qui ressemblait plus à une petite fête de famille.

Retrouvez le précédent chapitre ici.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s