Niro featuring Ivy : « Printemps Blanc », un changement dans le rap français !

Niro de son vrai nom Noureddine Bahri est un rappeur français âgé de 29 ans. Il est issu de Blois et il est connu pour faire des morceaux avec des paroles très violentes et très centrées sur son vécu. Le 9 décembre 2016, il sort son cinquième album Les autres. Quelques semaines après sa date de sortie, il est certifié disque d’or (50 000 CD vendus). 

Les.Autres-Niro

Je me concentrerai ici sur une seule piste de l’album, Printemps Blanc featuring Ivy. Ivy est une chanteuse canadienne. Niro a publié un extrait de cette musique sur son compte Twitter, ce qui a choqué tout le monde car le jeune rappeur de Blois n’a jamais fait de musique accompagnée d’un chanteur ou d’une chanteuse. C’est la première fois dans le rap français qu’un rappeur s’associe à une artiste canadienne. Mais une fois le son entier sorti, il a beaucoup plu au fans de Niro et à moi-même car il est très bien réalisé et les voix des deux artistes s’assemblent et sont très complémentaires.

Dans ce morceau, Ivy incarne le personnage d’une femme accro à la cocaïne et Niro personnifie la cocaïne en lui donnant vie par ses mots. Je trouve que c’est une très bonne idée de faire ce genre de morceau où l’on raconte une histoire : cela change des musiques de rap basiques où l’on ne parle que d’armes, d’argent et de pouvoir.

Flow : Niro a-t-il fait le bon choix d’inviter Ivy ?

Il y a beaucoup de dialogues entre Niro et la Canadienne dans cette musique : cela nous donne vraiment l’impression que ce n’est plus du rap mais une histoire racontée par la merveilleuse voix d’Ivy (sa voix fait penser aux anciennes chanteuses de la variété française des années 50-60) et par la grosse voix de Niro.

Paroles : morceau bâclé ou paroles recherchées ?

Tout d’abord, la musique commence par un premier couplet d’Ivy : « Un peu de toi, une dernière fois. » Cette première phrase annonce la couleur du morceau : on voit ici qu’Ivy parle de cocaïne lorsqu’elle dit « un peu de toi ». Lorsque l’on sent que l’on est en train de faire quelque chose de mal, on dit souvent « une dernière fois », même si on sait très bien qu’on va recommencer.

Dans le deuxième couplet, il y a un dialogue entre les deux artistes :

Ivy : Trop peu de toi
Niro : Je gâche ton sommeil, je chuchote dans ton oreille
Ivy : Entends-tu le vent ?
Niro : J’entends que dalle. Si j’te veux, je t’aurai.
Ivy : Mon être qui se fend.
Niro : Ton ciel est coloré, j’en suis honoré.

On peut voir ici que la junkie est en manque de coke mais qu’elle cherche à arrêter d’en consommer et qu’en réponse, Niro (la cocaïne) sait très bien qu’elle ne peut pas s’en passer et qu’elle retombera dedans.

Dans le troisième couplet, Noureddine incarne le dealer de cocaïne et parle à Ivy :

Impatiente, tu vérifies ton téléphone au bout du fil.
Ta vie est naze, j’suis le héros dans ce foutu film.

A travers ses paroles, Niro explique à Ivy que sa vie est naze et plate sans la Blanche et qu’il est le seul homme qui anime sa vie.

Je ne vais pas vous reprendre toutes les paroles car chaque parole a un sens et vous pouvez voir à travers cette courte analyse que ce morceau est un coup de génie.

Conclusion

Pour moi, ce morceau en plus d’être le plus différent de son album est aussi un des morceaux les plus différents qu’on puisse entendre dans le rap français. C’est une très bonne initiative qu’un rappeur s’associe à une chanteuse canadienne. J’espère qu’elle va donner des idées aux autres rappeurs. Je vous conseille vraiment d’écouter ce morceau.

Abdessamad El Kaddouri, 4SC3

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s