Les 5èmes mettent l’amour en scène

Les 5 LM, SM2 et CL sont allés voir une pièce de théâtre : « On ne badine pas avec l’amour » puis ont participé à un projet en collaboration avec le théâtre Varia.

Nous nous attendions à ce que cette pièce soit ennuyeuse, vu la date où elle a été écrite. Nous avons été agréablement surpris de ce spectacle car il n’était pas du tout « vieux jeu», la salle a bien rigolé durant la représentation. Notre critique de la pièce est ici : https://bractu.be/2016/02/20/les-5eme-ne-badinent-pas-avec-lamour/

À la suite de ce spectacle, Madame Martinage nous a inscrits à un « projet théâtre ». Chaque classe devait créer une scène en rapport avec le thème de l’amour. Il devait y avoir maximum 5 comédiens par classe et la scène devait durer 10 minutes. Tout le monde était inspiré, nous avions beaucoup d’idées mais il a fallu choisir un scénario commun. Et ensuite, seul ou par groupe de deux, nous avons dû inventer les répliques. Puis, la prof a récolté tous les travaux et a repris les idées des uns et des autres. Tout ça s’est passé très vite. Il fallait que les comédiens commencent à répéter et en même temps il fallait continuer les cours car la fin de l’année approchait. À deux reprises, nous avons reçu la visite d’un membre de la troupe du Varia. Le metteur en scène, Benoît Verhaert et deux comédiens (Samuel Seynave et Stéphane Pirard) sont venus en classe nous donner conseils et encouragements pour mener à bien notre projet.

Le dimanche 8 mai, les 9 comédiens ainsi que les 2 responsables régie se sont retrouvés à 9h (oui, oui, 9h du matin, un dimanche !) pour rejoindre l’Espace Senghor. L’équipe du Varia les y attendait pour la répétition générale.

Le lundi soir, c’était la première pour les deux groupes de l’ABL, mais aussi pour une dizaine d’autres écoles bruxelloises participant au projet. Les élèves ont joué devant une salle de 250 personnes : des parents, des profs et bien sûr les comédiens des différents projets présentés ce soir-là.

Le mercredi 11 mai, c’était au tour des autres élèves de la classe de découvrir le résultat final de leur projet théâtral. Les deux classes se sont déplacées en matinée pour assister à la représentation des deux scènes de l’ABL ainsi que celle d’une autre école, l’Institut Dominique Pire.

On peut vraiment féliciter les comédiens, ils ont très bien joué leur rôle et ce n’est pas si facile que ça de jouer une personne que l’on n’est pas, ou du moins pas vraiment ! Surtout quand il faut jouer le rôle d’une fille qui ne pense qu’à l’argent (rôle interprété par Inès Boujida) ou qu’à l’intelligence (rôle interprété par Yasmine Adine)… ou le rôle d’une fille obsédée par la beauté (rôle interprété par Sana El Makdad) ou par la religion (rôle interprété par Yasmine Alaeddine). Les quatre comédiennes de 5LM ont vraiment bien assuré leurs rôles, sans oublier le serveur qui se fait presque engueuler par ces filles, personnage joué par Romain Van Der Linden.

Vous connaissez maintenant à peu près le projet des 5LM : quatre copines se retrouvaient dans un resto, chacune se vantait d’avoir trouvé le grand amour, du moins selon ses critères. Finalement les quatre filles se rendaient compte qu’elles s’étaient bien trompées: elles étaient toutes tombées amoureuses du même garçon qui s’était bien moqué d’elles. Il s’agissait donc d’un sujet susceptible de toucher tout le monde : on a tous des critères pour notre partenaire idéal !

5eme1

Quant aux 5SM2-CL, ils mettaient en scène les clichés entre belges et marocains : Lina Bensaadoun jouait le rôle de Samia, une jeune fille qui annonce à sa mère (jouée par Dounia El Benaïssi) qu’elle a l’intention de se marier avec « un belge » ; simultanément, Sébastien (joué par Kevin Roger) annonce la « bonne » nouvelle à son père (interprété par Allan Verdeyen). Chacun des parents réagit de manière extrêmement négative et se montre particulièrement intolérant. L’idée était de montrer avec humour que les préjugés vont dans les deux sens. La scène a remporté un franc succès et a beaucoup fait rire le public.

5ème2

Les scènes étaient très chouettes à regarder. Ce seront de bons souvenirs mais aussi une belle expérience pour les comédiens.

Et d’ailleurs qu’en retiennent-ils ces comédiens ? Voici ce qu’ils nous ont confié :

Cette expérience a été pour moi quelque chose de magnifique.

Ce qui m’a plu, c’est le fait d’être allé jouer devant d’autres écoles et aussi d’avoir pu voir leurs scènes.

Maintenant je sais que je suis capable de jouer devant des centaines de personnes.

Se mettre dans un personnage, changer spontanément d’émotion n’est pas si facile.

Le sentiment que l’on ressent une fois passé est juste génial ! Ce projet m’a donné envie de refaire du théâtre !

            Les élèves de 5LM, 5SM2, 5CL et leur professeur de français, Madame Martinage

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s