Les suffragettes, trop vite oubliées ?

Le combat des femmes pour faire respecter leurs droits a été long et l’est toujours car, il ne faut pas se voiler la face, même si les efforts produits par les femmes leur ont permis de jouir de plus d’importance dans la société et de plus de libertés, de nombreuses inégalités homme-femme persistent, entre autres dans les pays avec des mentalités différentes des nôtres… Mais heureusement, vous les femmes, êtes là pour soutenir le féminisme, ses adhérants et ses idées !

Cependant, il ne faut pas oublier que tous ces efforts ont porté leurs fruits… Les femmes sont arrivées à obtenir des droits au fur et à mesure mais pour cela, elles ont dû travailler d’arrache-pied leurs tactiques pour les revendiquer. C’est pour cela que j’ai décidé de vous parler des suffragettes qui ont joué un rôle-clé dans la lutte des droits des femmes et du droit de vote pour tous les sexes. L’une des choses les plus importantes à retenir, c’est qu’il ne faut pas oublier toutes ces femmes que l’on peut qualifier d’héroïnes qui se sont battues dans cette conquête.

À la fin du XIXe siècle, en Angleterre, les femmes qu’elles soient de bonne famille ou d’un milieu défavorisé ne disposaient d’aucun droit, contrairement à leur mari. Tout commença à changer le jour où une femme, Millicent Garrett Fawcett, déclara à la police la perte de son sac. Les personnes présentes lui expliquèrent que cet objet n’était guère sa propriété mais que son mari en était le possesseur… Outrée par cet événement, celle-ci décide de s’impliquer dans une cause bien spécifique : celle des droits des femmes et plus particulièrement du droit de vote, détenu à cette époque par les hommes. Le combat des femmes commence. En plus de ne pas leur prêter attention, les hommes leur font subir des moqueries qui vont même jusqu’à les dénigrer et les faire tourner en bourrique. Ce groupe, alors, s’isole afin de protéger ses intérêts. Si elles veulent se faire entendre dans la sphère publique de la société, elles sont aussitôt décrédibilisées et traitées de folles à lier.

Fawcett

Millicent Garrett Fawcett, 1847-1929.

 

C’est Emmeline Pankhurst qui va réellement faire bouger les choses. Elle et sa fille créent en 1898 le Women’s Social and Political Union, en français « l’Union sociale et politique des femmes ». Les suffragettes sont bien nées et elles souhaitent des « actions, pas des mots.»

Suite à l’arrivée au pouvoir du Parti Libéral en 1906, aucune mesure n’est mise en place. En 1908 a lieu une manifestation à Hyde Park qui réunit 50 000 personnes ; les suffragettes ont pris l’initiative de faire des actions spectaculaires de manière récurrente. Elles vont même jusqu’à s’enchaîner aux grilles du Parlement ou faire une grève de la faim. Elles sont décidées à faire parler d’elles, coûte que coûte puisqu’elles ne désirent pas se faire ignorer. En 1918, c’est une belle victoire pour les suffragettes, elles sont parvenues à obtenir le droit de vote pour les femmes de plus de trente ans. Puis, en 1928, les femmes ont le droit de voter au même âge que leur conjoint, soit à partir de 21 ans.

 

Hyde ParkManifestation à Hyde Park

 

Beaucoup de jeunes femmes déclarent à l’heure actuelle que les suffragettes sont un modèle à leurs yeux. Elles leur en sont très reconnaissantes car c’est en partie grâce aux suffragettes que les femmes d’aujourd’hui disposent d’autant de libertés. En plus d’être les premières à avoir revendiqué pleinement leurs droits, elles ont montré que toute juste cause finit par triompher si elle est défendue avec vivacité et ingéniosité.

Olivier Martin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s