La femme n’est pas un puching-ball

L’homme que l’on aime est toujours parfait à nos yeux. Parfois, c’est seulement après quelques temps qu’il révèle son vrai visage. Et c’est là que tout dérape ….

La violence conjugale touche bien plus de couples qu’on ne pourrait croire, et bien sûr, dans n’importe quel milieu social. On compte qu’une femme sur cinq est victime de violences dans son couple[1]. C’est une proportion ahurissante.

La violence conjugale peut prendre différentes formes qui sont plus malsaines les unes que les autres. Elle se présente sous forme d’agression physique ou morale, de menaces ou de contraintes verbale, physique, sexuelle et même économique.

Dans les violences conjugales, la violence psychologique s’additionne donc souvent à la violence physique. La vie est alors infernale et invivable pour ces femmes. Elles se sentent humiliées et impuissantes face à leur partenaire. Elles n’osent rien dire à leurs proches ou à la police car elles ont peur. Elles se taisent car elles ont honte et craignent les regards extérieurs. Elles perdent confiance en elles et c’est pourquoi elles cachent leur détresse : souvent elles pensent au départ que ce n’est qu’une erreur et espèrent que ça ne se reproduira pas. Elles ont souvent besoin d’une aide extérieure pour sortir de cet enfer, pour porter plainte et se battre pour sortir de leur situation malheureuse.

Il est temps de dire non à la violence conjugale : l’amour rend aveugle, oui, mais les yeux n’ont pas à être arrachés par un mari !

[1] Source : https://www.lepsychologue.be/articles/violence-couple.php

 

Capture d’écran 2016-05-18 à 23.30.18

 

Yassine Ait Moulay, Mohamed Balidane, Mégane De Coster, Emeline Devuyst, Maïssâa El Bachiri et Allan Verdeyen

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s