Barry Colyer

Mr. Barry, enseignant indépendant d’anglais et entraineur de profs d’anglaisa donné cours d’anglais la semaine du 11 janvier à l’ABL. Ce monsieur vient de Broadstairs, une ville côtière d’Angleterre. Le type d’enseignement auquel il se livre est l’enseignement communicatif, c’est-à-dire un enseignement où l’élève écoute et parle.
Depuis 7 ans et durant une semaine chaque année, il donne des cours à des élèves du supérieur à l’ABL. Cependant, il n’enseigne pas que pour les élèves mais aussi et souvent aux professeurs.
Il est le fondateur de la Kent School of English. Il a aussi été le directeur de cette école entre 1972 et 2004. Cette école se trouve à Broadstairs en Angleterre. C’est là que certains élèves de cinquième de l’ABL se sont rendus pour apprendre bien évidemment l’anglais. Dans cette école, il y a plusieurs classes et, dans chacune, on trouve plusieurs élèves de nationalités différentes venant des quatre coins du monde. Des activités (bowling, karaoké, sport, … ) et des sorties (Londres, Canterbury, … ) y sont organisées. L’été est la période la plus fréquentée par les étudiants dans cette école.
Mr. Barry a enseigné dans plusieurs pays, notamment en Belgique, au Japon, en Allemagne, en Indonésie, au Brésil, en Italie, en Ukraine, au Portugal. En Belgique, il a enseigné dans plusieurs villes, notamment à Nivelles, à Mons et à Bruxelles.  Mr. Barry pense qu’il n’y a pas d’élèves plus intelligents que d’autres selon le pays. Cependant, le comportement des élèves peut être différent. Il a pris pour comparaison le Japon et la Belgique. Ainsi, les élèves belges parlent facilement et les faire taire serait plus difficile qu’avec les élèves japonais qui, eux, ne parlent pas facilement. Cela s’explique du fait que les Japonais ont un grand respect envers les enseignants et ils sont très disciplinés.
Mr. Barry pense qu’il faudrait que beaucoup d’argent soit dépensé dans l’entretien de l’école, notamment en ce qui concerne les classes et les couloirs. C’est ce que méritent les élèves et les enseignants. Il nous propose de demander à la commune d’investir dans cette école.
Il pense que les classes ne devraient pas dépasser 20 élèves et que les instituteurs devraient avoir moins d’heures de cours par semaine. Ils pourront ainsi avoir plus de temps pour préparer leurs cours.
Bochra Younes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s