~Just Understand – Chapitre III et IV

Sans titre

Vous avez lu et aimé les premiers chapitres de cette fiction. Découvrez la suite ! Vous ne l’avez encore jamais lue… Plongez-y sans plus tarder en vous rendant dans la rubrique Fiction !

CHAPITRE 3

Cela faisait plusieurs fois que je faisais le même rêve. Chaque nuit, je revoyais mon enlèvement. Le plus perturbant, c’était ses yeux. Je réfléchissais sans cesse, essayant de retrouver à qui ils appartenaient. J’étais sûre de les connaître, pourtant… Et le conducteur de la fourgonnette, qui était-il ? J’avais déjà vu son visage en rêve… Un grand brun ténébreux… Cette scène me trotte dans la tête, et il le sait. Il en rigole, évidemment…

« Diane, je pars quelques jours. Une affaire urgente à régler. » Enfin !! Je me sentis libre, tout à coup… Il s’en allait, et j’allais enfin avoir la paix… « Je te laisse de quoi manger et boire. J’en ai pour 4 jours. À bientôt… » Ouais, c’est ça, casse-toi !!!! J’entendis la porte claquer, puis le silence… J’étais enfin seule…

Quelques jours plus tard, j’entendis la porte s’ouvrir, puis des cris. Inquiète, j’attendis sans faire de bruit, lorsque la porte de la chambre s’ouvrit… Il poussa quelqu’un à l’intérieur et me lança : « Prends soin d’elle, c’est pour ton bien qu’elle est là. » La jeune fille releva la tête et me regarda. Je restai muette… C’était Anissa, la petite sœur d’Edward, et par la même occasion, ma meilleure amie…

« Anissa ! Ça va ? » Je courus vers elle, pour vérifier qu’elle n’était pas blessée. Elle me regarda, et me dit : « Lou ! Enfin ! J’aurais jamais cru te revoir un jour ! » Elle n’avait pas changé. Elle ressemblait toujours autant à Edward… Des grands yeux bleus, et plein de bouclettes… Je lui demandai : « Edward ? Comment va-t-il ? » « Il est mort, Lou. Il s’est suicidé, il était désespéré. Il a tout fait pour te retrouver, mais il a fini par abandonner… » Non. Pas lui. Il n’aurait jamais mis fin à ses jours ainsi. Je le connaissais par cœur… « Je sais ce que tu penses, Lou. J’ai pensé la même chose. Mais qui aurait pu le tuer ? Il n’avait pas d’ennemis… » « Moi je pense savoir qui aurait pu le tuer… ».

 

~Just Understand

 CHAPITRE 4

J’ai de plus en plus de flash-back, ces derniers temps. Ils datent tous d’avant l’accident, une période qui ne m’intéresse pas… Ce que je veux savoir, c’est après, pour enfin comprendre pourquoi je suis là… 

 ***

 J’étais dans le jardin avec Thomas, dans le bac à sable. Il n’arrêtait pas de m’ennuyer, de piquer mes seaux… comme à chaque fois, quoi… Je me suis levée d’un coup, et j’ai commencé à m’énerver. C’est là que Maman arrive, et se mêle de l’affaire. Comme toujours, elle finit par donner raison à Thomas, comme toujours c’est moi qui suis punie…

***

Ce matin, j’ai voulu savoir ce qu’étaient devenus mes parents. J’ai donc demandé à Anissa, qui pouvait sûrement répondre à ma question. « Euh… Lou, ça vaut mieux qu’on n’en parle pas… » Après avoir insisté plusieurs fois, j’ai fini par abandonner. Je lui ai alors posé la question, à lui. Ce qu’il m’a répondu restera longtemps gravé dans mon esprit. « Tes parents sont morts. Ils ne méritaient pas de vivre. Ils t’ont rabaissée, critiquée et ce, toute ton enfance. Tous ceux qui t’ont fait du mal n’ont droit qu’à la mort. » Je restai sans voix. Celui qui m’avait soi-disant empêchée de souffrir avait tué mes parents ?? « Bâtard ! Le jour où je sortirai d’ici, je te promets que tu le regretteras ! »

Je devenais enragée, et lui essayait de me calmer. Mais rien que le fait d’entendre sa voix me donnait envie d’exploser, de hurler. Anissa était terrée dans un coin, tremblante. Elle connaissait mes crises de colère, et savait que j’étais capable de tout… La nuit d’après, j’ai eu mon premier flash-back d’après l’accident…

***

Je passais la soirée chez Edward, avec Anissa. Tout se passait extrêmement bien, jusqu’au moment où cette dernière a commencé à boire. Un verre, puis deux, puis dix… Elle était saoule et devenait arrogante. Elle me provoquait sans cesse, jouant avec mes nerfs, jusqu’au moment où j’ai craqué. J’ai piqué une crise de colère, comme je n’en avais jamais fait. J’ai explosé une lampe, et j’ai même failli envoyer Anissa à l’hôpital. Edward essayait de me calmer, et Anissa était terrée derrière le canapé. Elle se mit à parler, et ce qu’elle dit me calma d’un coup : « Lou, tu as changé depuis l’accident. Tu piques des crises, tu fugues, tu n’es plus la même. Tes parents ne devraient pas se comporter ainsi. Ils t’ont détruite, c’est de leur faute… »

 

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s